Bulles de Mieux-Être
Sophrologue - Relaxologue - Intégration des Réflexes Archaïques à Troyes

Intégration des Réflexes Archaïques avec Cathy Hubert

Les Réflèxes Archaïques : qu'est ce que c'est ?

Les réflexes archaïques sont des mouvements automatiques et stéréotypés que l’on peut observer chez le nouveau-né. Ces mouvements sont déclenchés par des stimuli sensoriels  internes (changement de position) ou externes (stimulation sensorielle, par exemple arrivée de quelqu’un dans le champ de vision du nouveau-né).

Ces réflexes archaïques sont des programmes que nous possédons en nous. Leur présence, et ce notamment à la naissance, est signe que le système nerveux central et le tonus musculaire se sont bien développés. Lorsque le nouveau-né vient au monde, on va donc tester la présence de quelques-uns de ces réflexes archaïques, pour s’assurer de la bonne santé du nouveau-né, comme c’est le cas par exemple de la marche automatique.  

Rôle et fonctionnement des Réflexes Archaïques

Pour tous les êtres humains, les réflexes fonctionnent de la même façon. Chaque réflexe va avoir une phase d’émergence, une phase d’activation puis une phase d’intégration (ou de transformation en un autre réflexe).

Ces réflexes, et leurs intégrations, sont essentiels au développement du nourrisson.

C’est notamment grâce aux mouvements réflexes de son corps et aux stimuli sensoriels expérimentés à travers le mouvement, que les fibres nerveuses du bébé vont se développer afin de créer un véritable réseau de communication entre toutes les parties de son système nerveux.

Par la suite, les réflexes et les mouvements du bébé vont permettre la mise en place du contrôle postural (apprendre à tenir la tête etc.). Une fois ce contrôle postural acquis, le bébé va pouvoir développer sa motricité globale (faire du quatre pattes, ramper, marcher), afin de pouvoir en dernier lieu développer une motricité plus fine (écrire,  se nourrir seul, etc.). En parallèle de cela, l’intégration des réflexes va également permettre le développement des facultés d’attention, de concentration, d’organisation et de compréhension.

On comprend donc à quel point l’intégration des réflexes, qui se fait notamment par le mouvement et l’expérimentation, est fondamentale pour le nouveau-né, et donc pour l’enfant et l’adulte en devenir.

Mais pour des raisons diverses et variées, certains réflexes peuvent, soit ne pas se développer correctement, soit ne pas s’intégrer complètement. 

Conséquences d’un Réflexe hypo ou hyperactif

Lorsque les réflexes ne se développent pas correctement, on va parler d’hypoactivité. Dans ce cas-là, l’enfant va manquer de tonus musculaire et cela va retarder tout le développement moteur. Il va moins bouger, être hypotonique, et donc le développement des connexions neuronales se fera moins bien, le réseau de communication entre les différentes parties de son cerveau sera plus faible. Tout cela entraînant ainsi des difficultés d’apprentissage et des difficultés posturales (exemples : l’enfant a du mal à tenir son cou et adopte une posture avachie, tenir un stylo est trop difficile car manque de tonus musculaire, manque de motivation, attitude apathique, etc.)

A contrario, lorsque le réflexe ne s’intègre pas bien et qu’il reste actif, il va constituer une gêne pour l’enfant dans l’acquisition des apprentissages et entraîner des difficultés comportementales et émotionnelles (exemples : difficultés à rester assis sur sa chaise sans bouger, se retourne tout le temps en classe, dérangé par le moindre petit bruit, serre trop fort son stylo pour écrire et à des crampes).

Si les réflexes ne se sont pas suffisamment développés ou intégrés, l’enfant ne pourra pas être en état de sécurité intérieure. Et on sait que l’enfant a besoin de sécurité pour se développer correctement.

Il est donc essentiel de comprendre que la non intégration d’un ou plusieurs réflexes constitue pour l’enfant ou l’adulte un stress corporel tel qu’il lui est très difficile de se consacrer pleinement à ses objectifs d’apprentissage. Son énergie va être dépensée en premier lieu à l’élaboration de stratégies posturales pour rechercher une sensation de sécurité, énergie qu’il ne peut donc pas affectée à ses apprentissages. L’enfant et l’adulte n’ont donc pas accès à leur plein potentiel d’apprentissage.

Une solution : l’intégration des Réflexes Archaïques avec la méthode RMTI

RMTI est un programme d’intégration des réflexes basé sur la pratique de mouvements rythmiques et autres activités imitant nos premiers schèmes moteurs. Il nous permet d’accéder à tout notre potentiel en consolidant nos bases neurologiques et d’améliorer notre bien-être physique et mental.

Le programme RMTI va permettre au cerveau d’expérimenter et tester les mouvements que l’on aurait dû faire dans les premiers mois de notre vie pour développer correctement et intégrer nos réflexes archaïques. Et grâce à la plasticité cérébrale de notre cerveau, les mouvements faits en séance RMTI vont permettre de recréer des connexions entre les différentes aires du cerveau, de stimuler nos sens vestibulaires, proprioceptifs, etc., avec la finalité, à terme, de développer ou d’intégrer les réflexes qui ne l’étaient pas.

En résumé, les mouvements rythmiques du RMTI permettent l'intégration des réflexes archaïques et donc : 

  • la maturation du système nerveux et du développement moteur 
  • la maturation des sens vestibulaire et kinesthésique
  • le développement du contrôle de la tête et du corps
  • le développement et le renforcement du tonus musculaire
  • l’amélioration de la posture
  • l'apprentissage de la gestion des émotions
  • la gestion des hypersensibilités
  • d'être pleinement disponible pour les apprentissages scolaires ou autres

A qui s'adresse le travail RMTI ?

Les réflexes archaïques devant tous être développés et correctement intégrés vers l'âge de 3 ans environ, il est donc possible de commencer à travailler avec des enfants de 3 ans, et cela sans limite d'âge, la plasticité du cerveau étant opérationnelle jusqu'à notre mort.

Le travail sur l'intégration des réflexes s'adresse donc aux enfants dès 3 ans, aux adolescents, aux adultes, aux seniors, dans un but correctif, mais aussi aux sportifs qui voudrait encore plus développer leurs performances notamment. 

Il faut savoir que nous vivons tous avec un ou plusieurs réflexes hypo ou hyperactif. Le corps apprend à s'adapter et à compenser. Néanmoins, lorsque le corps n'arrive plus à compenser, vous pouvez commencer à être gênés et dérangés par une ou plusieurs difficultés liées à ces réflexes non intégrés. 

Vous trouverez ci-dessous une liste des possibles difficultés rencontrées et sur lesquelles on peut travailler avec RMTI. Bien évidemment, la liste est non exhaustive, mais elle donne déjà un bon aperçu des objectifs que l'on peut travailler avec l'intégration des réflexes. Aussi, si vous vous reconnaissez dans plusieurs des difficultés ci-dessous, vous avez sans doute un ou plusieurs réflexes non intégrés et le travail que je propose sur l'intégration des réflexes peut vous être bénéfique.

Un travail en RMTI est un véritable travail de fond, qui nécessite souvent plusieurs mois d'accompagnement. Il faut donc être patient, motivé et persévérant et la pratique entre chaque séance de suivi sera importante dans la réalisation de votre objectif. Les changements s'installeront ensuite de façon durable. 

RMTI : pour quelles difficultés ?

Sphère posturale

  • difficultés à tenir sa tête droite
  • hypo ou hypertonus musculaire
  • douleurs diverses
  • mauvaise posture : posture avachie, voutée, trop raide
  • enroule ses pieds autour de la chaise
  • ne s'asseoit pas contre les dossiers de chaise
  • mauvaise conscience spatiale 
  • mauvaise perception de soi dans l'espace
  • déficit de motricité
  • problèmes de coordination
  • manque d'équilibre
  • mal des transports
  • énurésie
  • scoliose
  • entorses ou foulures fréquentes

Sphère émotionnelle

  • difficultés à gérer ses émotions
  • hypersensibilité 
  • manque d'estime de soi
  • manque de confiance en soi
  • crises de panique / crises d'angoisse
  • stress
  • anxiété 
  • sentiment d'insécurité
  • susceptibilité 
  • agressivité 
  • colère marquée 
  • comportement dominateur ou manipulateur
  • inflexibilité 
  • n'aime pas les changements et imprévus 
  • mal à l'aise en groupe 
  • en retrait des autres
  • solitude et comportement solitaire
  • comportement de suiveur 
  • difficultés à jouer avec des enfants de son âge

Sphère comportementale

  • hyperactivité
  • hypoactivité
  • difficultés à écouter 
  • troubles de l'attention
  • mauvaise mémoire 
  • TDA 
  • TDAH 
  • autisme 
  • troubles de l'oralité 
  • gêner par les étiquettes des vêtements 
  • n'aime pas les vêtements serrés 
  • hypersensibilité à la lumière 
  • hypersensibilité aux bruits 

Apprentissages 

  • difficultés de lecture
  • difficultés d'écriture
  • troubles dyslexiques
  • difficultés à tenir son stylo 
  • douleurs en écrivant 
  • retards langagiers
  • difficultés d'articulation et d'élocution
  • troubles visuels et auditifs
  • difficultés à recopier correctement ce qui est écrit au tableau
  • difficultés à apprendre à faire du vélo, à nager, à jouer au ballon
  • n'aime pas le sport 
  • difficultés à jouer d'un instrument de musique

La première séance

La première séance s'appelle l'anamnèse. Je reçois les adultes seul s'ils consultent pour eux même. Lorsque la consultation est pour un enfant, je recevrais l'enfant avec un l'un de ses parents ou les deux, ou éventuellement le parent seul en première séance (ce qui nécessitera une deuxième séance d'anamnèse avec l'enfant).

La première séance est donc une séance de rencontre et son but sera de mettre au clair la raison de votre venue, vos demandes, vos attentes, vos besoins et donc de poser clairement votre objectif de travail

La première séance dure généralement 1h15.

A l'issue de cette première séance, je vous ferais parvenir un questionnaire par mail, à remplir et à me retourner avant la deuxième séance. 

Le tarif de la première séance est de 60 euros

Les séances de suivi

Idéalement, les séances de suivi seront espacées de 2 semaines minimum. 

Pour les enfants de 3 à 9 ans, la séance durera de 20 à 45 minutes, suivant son âge. Le tarif des séances de suivi seront de 40 euros.

Pour les enfants de plus de 10 ans, les adolescents et les adultes, les séances dureront 1h. Le tarif des séances de suivi seront de 50 euros.

A la fin de chaque séance de suivi, vous repartirez à la maison avec des mouvements rythmiques à faire à la maison. 

Pratiques

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.